J'écris enfin cet article pour vous raconter mon déménagement et vous donner quelques conseils qui vous seront sûrement très utiles le jour où vous vous retrouverez dans cette situation (si ce n'est déjà fait) ! Le saviez-vous ? Déménager fait partie des événements les plus stressants dans une vie. Entre le changement que cela implique, la paperasse, les cartons, la crainte que le Jour J ne se déroule pas comme prévu... Il y a de quoi se montrer fébrile. Je suis arrivée à Rennes avec seulement une valise et j'en suis repartie... avec un petit camion ! Autant vous dire que ce n'est pas du tout la même chose en termes d'organisation. Voici donc quelques-unes de mes astuces :



J'écris cet article car je pense qu'il sera très utile pour celles et ceux qui hésitent à sauter le pas concernant l'abonnement TGV Max. Si vous ne connaissez pas cet abonnement, il est proposé par la SNCF : pour 79€/mois, vous avez accès à un certain nombre de trains sur une multitude de lignes (dans toute la France) que vous pouvez réserver à l'avance et ce tous les jours de la semaine.  J'ai utilisé cet abonnement pendant deux ans, ce qui me semble suffisant pour donner mon avis (qui n'engage que moi, bien sûr) ! 



Aujourd'hui je poursuis sur la lancée de mon précédent article en vous parlant là encore de Rennes. La dernière fois, je vous partageais une liste faramineuse de bonnes adresses food pour tous les styles et toutes les envies. Cet article ravira sûrement les locaux et sera très utiles pour les personnes de passage dans cette belle ville bretonne mais pour ces dernières, quelques conseils pour bien visiter la ville leur seront profitables. En fin d'article, je vous propose également quelques villes en Ille-et-Vilaine (ou accessibles depuis Rennes) qui pourraient vous plaire si vous décidez de rester un peu plus longtemps qu'un week-end. 



Ecrire cet article me fait tout drôle puisqu'il est un gros résumé de toutes les bonnes adresses que j'ai pu découvrir ces dernières années à Rennes. Rien qu'en listant ces différents endroits, une vague de souvenirs me prend et je me sens un peu nostalgique. Si vous n'avez jamais eu la chance de poser un pied dans cette jolie ville, sachez qu'on y mange très bien. Tellement bien que je n'ai jamais eu le temps de tout tester, de tout découvrir et qu'il y a sans cesse des nouveaux restaurants qui ouvrent, pour le bonheur de nos papilles puisque les déceptions sont très rares ! Attention par contre, beaucoup de restaurants ne sont pas ouverts le dimanche... Je sais, c'est frustrant et assez peu courant quand on vient de la capitale. Mais bon, c'est un rythme à prendre.



Pour l'anniversaire de mon copain, j'ai organisé une journée en amoureux. Parmi tout ce que j'avais préparé, j'avais réservé un tea time au palace Shangri-La. Nous avons adoré cette expérience hors du commun et j'avais très envie de revenir sur ce chouette moment.



J’avais vraiment hâte de vous écrire cet article puisque mon voyage à Dublin remonte déjà au mois d’avril ! Mais avec l’arrivée des beaux jours, j’ai rapidement laissé de côté ce long week-end en me disant que je m’y replongerai lorsque septembre pointerait le bout de son nez. Je ne regrette pas, j’ai adoré regarder toutes mes photos avec le ciel gris, les briques orangées des bâtiments dublinois, les bars fleuris et les magnifiques monuments… Une ambiance aux accents automnaux parfaite pour cette rentrée ! En effet, nous sommes parti-e-s au printemps mais j’adore les pays anglosaxons pour leur climat souvent pluvieux et gris qui me rappelle ma saison préférée. 



Cet article n'était pas du tout prévu ! En effet, même si j'adore la rentrée de Septembre depuis toute petite (je la préfère largement à celle du 1er Janvier, que je trouve déprimante -sûrement car cela signifie l'arrivée des beaux jours et que je préfère laaargement le froid et la pluie-), je n'ai jamais eu le réflexe de marquer noir sur blanc ces fameuses bonnes résolutions qu'on fait en début d'année scolaire. J'ai toujours peur de me sentir nulle si je ne les atteints pas en fin d'année. Ne rien marquer, ce n'est pas laisser de preuve, haha ! Mais surtout, on peut tellement changer en quelques mois et voir sa vie subitement bousculer que certains objectifs peuvent complètement nous sortir de l'esprit voire même sembler soudainement risibles. Pour une fois, j'ai décidé de faire l'inverse, de tout marquer... et même de les partager ! 



J'ai mis du temps à comprendre que j'étais introvertie. Il y a quelques années, je ne connaissais pas encore vraiment ce mot (ou plutôt ce qu'il signifiait exactement) jusqu'à ce que je tombe sur un article expliquant très concrètement comment une personne introvertie pouvait ressentir et vivre les choses à la différence d'une personne extravertie. Cet article avait été une véritable bouffée d'air frais. Enfin, je comprenais que je n'étais pas trop flemmarde, trop butée ou de mauvaise volonté dans ma manière d'interagir avec autrui ! Non, je suis simplement différente d'une sorte de norme qu'on impose dans beaucoup de milieux (notamment celui du travail où on glorifie les personnes extraverties, aimant attirer en permanence l'attention sur elles au détriment des autres, plus discrètes et effacées) et qu'on valorise souvent. C'est pour ça qu'aujourd'hui j'ai décidé de vous écrire un article sur tous ces préjugés autour de l'introversion. 



J'ai vu cette idée de "bucket list" et j'ai beaucoup aimé le concept ! Le but est de faire une liste de tous les endroits où l'on souhaite aller dans le monde. Bien entendu, ce n'est pas une raison pour se mettre la pression mais juste une manière de se mettre quelques objectifs en tête. Je sais que beaucoup de personnes qui aiment voyager n'ont pas forcément de destinations précises et aiment juste l'idée de prendre leur sac à dos et de partir à l'aventure. Je dois avouer que je ne suis pas forcément dans cette "team" là et même si je suis une personne plutôt curieuse et avide de nouvelles expériences (en atteste ma liste), je sais qu'il y a des endroits où je désire vraiment aller et qui sont prioritaires.



Qui dit voyages, dit forcément organisation ! Je suis très soucieuse du moindre détail quand je pars en voyage que ce soit le temps d'un week-end ou plus d'une semaine. J'admets volontiers que j'aime planifier : j'ai horreur de perdre du temps en vacances alors qu'il y a tellement à voir et tellement à faire. Profiter : oui, manquer de faire des choses parce que rien n'a été prévu à l'avance : non. Voici comment je m'organise avant de partir : 

Il y a un peu plus de 3 ans, je suis partie à la recherche du sac à main parfait. J'étais alors étudiante et j'avais jeté mon dévolu sur un sac besace en cuir mou, confectionné par une créatrice qui les vendait sur ebay. Le prix était très abordable (surtout pour une confection qui se disait Made in France) et j'étais ravie de ma trouvaille. Je l'ai porté pendant un petit bout de temps mais la qualité n'était malheureusement pas à 100% au rendez-vous. J'ai trouvé que le cuir s'abimait très vite, que la bandoulière s'était rapidement tordue (et était donc désagréable à porter) et surtout... il était beaucoup trop grand pour mon usage quotidien maintenant que je n'étais plus étudiante. Je m'en suis lassée au bout de 1 an, 1 an 1/2. 



On a souvent tendance à prendre de bonnes résolutions à deux moments clés de l'année : le 1er  janvier, ou alors en septembre, à l'occasion de la rentrée scolaire (même si on n'étudie plus). Personnellement, j'aime prendre de bonnes résolutions tout au long de l'année. Dès que je sens la motivation monter et que je me sens de bonne humeur, j'aime me dire que c'est le moment parfait pour mettre à plat de nouvelles habitudes et ainsi m'y tenir, afin d'évoluer. Voici quelques-unes prises au fil des ans, et que je ne regrette absolument pas. 




Visiter New York avait toujours été un rêve. Depuis l'enfance, j'ai été bercée par les séries TV et téléfilms (de Noël) se déroulant dans la Grosse Pomme. Mon copain y était déjà allé il y a 10 ans et il avait très envie d'y retourner. J'étais carrément partante, enthousiaste à l'idée de mettre un pied dans une ville qui me fascinait autant. Il m'a fait une très belle surprise en m'offrant le voyage pour Noël. C'est un merveilleux cadeau, sûrement un des plus jolis qu'on ait pu me faire et je n'ai clairement pas été déçue. J'ai hâte de vous partager notre programme mais aussi nos bonnes adresses et ce que j'ai pu penser de la ville. 



Si Instagram a réussi à se démarquer grâce à ses photos et Youtube grâce à son contenu vidéo, les blogs semblent désormais has been voire un peu à la traîne pour pas mal d'internautes. Les commentaires et les visites sur ces espaces plus personnels se font de plus en plus rares et ne sont clairement plus visités avec autant "d'automatisme" et de spontanéité qu'avant. Ecrire de (longs) articles, les mettre en page, prendre le temps de laisser des commentaires de plusieurs lignes, ces pratiques semblent peu à peu s'effacer au profit d'un contenu plus court, souvent survolé, où l'on interagit presque plus. Pourtant, je continue à bloguer et je n'ai clairement pas prévu d'arrêter (en témoigne l'ouverture de ce second blog). Mais pourquoi ?



Il me tardait d'écrire cet article et je suis désolée d'avoir pris autant de temps pour mettre en forme mes idées par écrit. Début Septembre, je suis partie à Amsterdam avec mon copain (c'était son cadeau pour ses 30 ans). Bien que très proche de la France, je n'avais encore jamais visité cette ville (pourtant souvent un incontournable chez les gens de mon âge) et j'étais extrêmement enthousiaste à l'idée de la découvrir.




Dernièrement, j'ai eu 25 ans. J'ai alors réalisé que j'avais commencé à bloguer il y a désormais 11 ans. Et, alors que j'ouvre un énième blog (je vous vois déjà demander le pourquoi du comment, promis, j'y viens), une petite rétrospective s'impose.

Instagram