Pffiiiiou. Ecrire cet article me fait tout bizarre, parce qu'il est le fruit d'une longue réflexion qui avait besoin d'être consolidée dans un post. Le genre de choses qu'on décide d'écrire quand ça y est, on se sent prêt-e à passer le cap et qu'on sent qu'il n'y a plus de retour en arrière. Exactement le même genre de cheminement m'ayant poussé à devenir végétarienne : un jour, j'ai compris que mes convictions me poussaient à changer mes pratiques et actions du quotidien. Alors, l'écrire ici me permet de le marquer noir sur blanc, un peu comme si je m'engageais encore plus en le partageant ainsi. Mais je n'ai pas tellement envie que cela s'apparente à une sorte d'injonction envers moi-même, car je suis en réalité très heureuse et fière de ce choix. C'est même pour ça que j'ai décidé d'en parler plus longuement par ici, un post Instagram n'aurait pas été suffisant. Voilà, c'est décidé : je fais le choix d'arrêter la fast-fashion.